Ambiance florale, le rôle des plantes dans les mangas

concours2

Les plantes à fleur de peau

On sait que les japonais sont autant manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaamoureux du béton qui tapisse les villes de l’archipel que de leurs parcs aussi verts que la chlorophylle des chewing gum Hollywood ! Je ne voudrais pas nourrir les stéréotypes faisant passer le Japon pour un pays schizophrène avec un dédoublement de personnalité. Le coté tradition VS le coté futuriste high tech, le coté béton VS le coté fleuri et vert. En tout cas une chose est sûre c’est qu’au Japon la flore, autant celle des villes que des forêts ou des campagnes, y est omniprésente. On ne se rend pas vraiment compte mais bon nombre de fleurs vendues à Jardiland (désolé pour la pub, promis je n’ai pas touché de sous par le célèbre magasin de plantes) sont d’origine Japonaise ou Asiatique pour être plus large. Et comme j’ai tendance à tout mettre en lien avec les mangas, et bien je le fait par le biais de cet article. Je m’intéresserai plus spécifiquement à la place que peut avoir la flore dans les mangas avec un gros chapitre sur les forêts.

La graine devient arbre

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaIl y a des titres qui choisissent de faire évoluer des personnages originaux dans leur histoire, parfois un peu dark, certains sont comiques, il peut y avoir quelques noirs ou encore des roux mais on peut trouver des personnages  qui, souvent composent le background de l’œuvre  et qui sortent vraiment de l’ordinaire : Un arbre, un type de plante ou encore une forêt. Je considère ces éléments de l’histoire aussi importants qu’un protagoniste humain, pour certaines œuvres évidemment, je prendrai l’exemple du camphrier géant dans Mon Voisin Totoro. Il est évident que ce n’est pas un personnage qui joue en rôle dans l’histoire, mais on ne peut pas occulter son importance dans le scénario. Le père choisi leur nouvelle maison en parti parce que cet arbre est là. Il est comme un symbole de la forêt comme pourrait l’être Totoro, il est comme la source, le point d’origine de cette forêt qui elle aussi a son importance.

Dans Sankarea, les hydrangeas (hortensia)  sont manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaégalement un élément essentiel de l’histoire car il permet au gentil zombie de ne pas dépérir. Cette fleur est omniprésente et le personnage de Sankarea fonctionne comme un duo avec l’hydrangea. On peut donc voir que l’auteur a pensé à l’existence de son personnage avec une condition sine qua non. Il aurait pu choisir autre chose, du thé ou des bonbons (exemples bidons) mais il a choisi une plante. Les végétaux sont donc sources d’inspiration pour les auteurs. Quand on sait que les hortensias sont des plantes dont les feuilles sont toxiques on se rend compte de la petite subtilité qu’il a voulu mettre dans son œuvre en permettant la « vie » en faisant ingérer quelque chose de toxique. Pour la petite histoire, consommer ces plantes en fumant les feuilles donnerait des hallucinations, c’est pour cela qu’il y a quelques années les jardins de nos grands-mères se faisaient piller et on retrouvait les hortensias arrachés pour leurs feuilles . Il faut préciser que si cet effet psycho actif est vrai il n’en reste pas moins extrêmement dangereux pour l’organisme !

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Cette source d’inspiration est également présente dans une œuvre telle que Sous un Rayon de Soleil du maître Tsukasa Hojo (City Hunter, Family Compo…). Ici les plantes font intégralement partie du background de l’histoire, déjà le père de l’héroïne est vendeur ambulant de plantes et la protagoniste a le don de ressentir les émotions des plantes et des arbres. Un lien est très présent entre les personnages du manga et un Styrax (espèce d’arbre) le mettant ainsi au-devant de l’histoire au même titre que les personnes humaines. Tout le long de l’oeuvre la flore est en connexion avec les humains.

Il y aurait d’autres titres à mettre en exemple qui donnent un rôle important aux végétaux. D’autres auteurs choisissent, eux, de mettre en avant le rapport entre la nature et l’Homme et notamment l’action du deuxième sur le premier. C’est comme cela qu’on se retrouve avec des titres comme Nobles Paysans, Silver Spoon (les deux par Hiromu Arakawa), ou encore avec les œuvres édités chez Akata qui sont proches du milieu paysan comme Les pommes miracle ou Moi, Jardinier Citadin. C’est une manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaiapproche militante des acteurs qui gravitent autour de ces titres mais surtout un hommage aux hommes de la terre et à la terre elle-même sans qui rien ne serait possible. J’emploie le mot « terre » mais il s’agit bien des plantes qui poussent sur celle-ci. Même dans un titre comme Ao No Exorcist on peut retrouver des plantes, un épisode entier leur a été dédié et on peut y voir un très beau jardin très coloré.

Dans la forêt ou dans les fourrés

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Une autre chose est très fréquente dans nos lectures préférées, également présente dans l’animation, ce sont les forêts. A elles seules elles conditionnent l’atmosphère d’un titre. Une forêt voluptueuse et ronde à souhait comme celle de Minuscule édité chez Komikku et que je conseille vivement au passage, nous informe dès les premières pages que le manga sera plus féerique que féroce. Et le soin porté à la représentation de celle-ci dans les pages de ce titre peut être considérée comme un hommage de par la beauté des illustrations au même titre que les mangas cités auparavant.

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaOn sent clairement que les forêts sont respectées au Japon, toutes les légendes qui tournent autours, les démons, les esprits (yokaï) ou les gardiens qui y sont fréquemment représentés nous forcent à constater que la forêt est un élément mystique de référence. Bon nombre de mangas se passe dans les forêts Nippones ou dans des forêts inspirées de celle-ci. Elles ont quasiment toutes des gardiens, Totoro, dans Princesse Mononoke, ou encore dans Mushishi. Ces forêts et tous les mythes manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaiassociés sont tellement ancrés et ont une telle influence sur les auteurs qu’elles en deviennent presque une marque de fabrique. On peut reconnaitre une forêt japonaise d’une forêt européenne dans une bande dessinée grâce aux spécificités de celle-ci. La forêt la plus connue du Japon est peut-être la forêt de Jukai. Tristement célèbre, ce lieu est réputé pour y accueillir beaucoup de gens souhaitant en finir avec la vie. Dans Je ne suis pas mort, le héros quitte la vie citadine sans laisser de nouvelles et choisit de vivre comme un évaporé dans cette forêt si lugubre. Ce fait de société est rarement évoqué, on le retrouve dans Sangsues édité récemment chez SAKKA. Le personnage principal sait qu’en venant ici-bas personne ne viendra le chercher et il pourra vivre la vie qu’il souhaite, aussi rude soit elle car vivre dans la forêt est un exercice de survie constant.

On peut ressentir l’importance de la végétation dans un film d’animation comme Pompoko, ou les tanukis survivent face à l’invasion du béton dans leur terre. On voit l’auteur qui exprime le tiraillement du Japon entre l’expansion des villes au détriment des espaces naturels verdoyants.

Quand on parle d’arbre dans les mangas et dans le manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaJapon pour être plus large, la période des sakuras nous vient immédiatement à l’esprit. Nombreuses sont les scènes de mangas ou d’anime où les célèbres pétales roses pâles virevoltent. Et c’est encore un élément culturel d’importance qui touche les végétaux. Dans Bleach Tite Kubo a été plus qu’inspiré par les sakuras en nommant un Bankai Zenbonsakura (un millier de pétales de fleur de cerisier). La culture manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaet toujours la culture, cela m’oblige à évoquer les jardins à la japonaise ! Ces jardins si particuliers où le sable ratissé se marie à merveille avec les érables japonais ou encore les pins et autres buis taillés en nuages. Le tout accompagné de petites lanternes, ces jardins mériteraient un article entier spécialement dédié.

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaiLe studio Ghibli a un rapport très proche avec la nature, les forêts sont présentes dans beaucoup de films et si il n’y en a pas, les végétaux y sont toujours très bien représentés.

Plantes en vrac illustrées

Voilà une partie de cet article qui sera dédié aux belles plantes de nos mangas/animes. Je vais essayer de faire une petite encyclopédie illustrée avec des dessins et images tirées d’animes ou de mangas. Je n’ai pas la prétention de pouvoir représenter toutes les plantes car je ne suis pas botanistes et ce serait trop long mais je vais au moins vous présenter quelques espèces. Vous pourrez si vous avez la patience retrouver par la suite ces plantes dans vos œuvres préférées.

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

La Colline aux Coqueicots

Le coquelicot : Dans le film La Colline aux Coquelicot, il est mis discrètement à l’honneur. Ce n’est pas une plante typique du Japon mais on la voit de temps en temps dans nos œuvres favorites.

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Miss Hokusaï

Le magnolia : Arbre dont la particularité est de faire les fleurs avant les feuilles. Cela lui donne un aspect des plus nobles avec ses grandes fleurs qui peuvent être blanches jusqu’au violet en passant par le jaune. Il dégage un doux parfum lors de la floraison en début de printemps.

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

Le Voyage de Chihiro

Rhododendron : Avec son feuillage persistant très vert, sa floraison est abondante et variée. Elle aime les terres acides comme presque toutes les plantes originaires du Japon ou d’Asie de l’Est.

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

La Colline aux Coquelicots

Azalée : Elle a les mêmes caractéristiques que le rhododendron, mais l’Azalée est souvent taillée en boule, lui donnant une forme plus harmonieuse et favorise la floraison.

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

The Garden of words

Erable : Il en existe des centaines de variétés mais les plus connus sont ceux ayant les feuilles rouges ou vertes. C’est un arbre emblématique du Japon.

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Miss Hokusaï

Le camélia : il est aussi très courant au Japon et est fréquemment représenté dans les mangas. Les grosses fleurs rouges sont reconnaissables un peu comme les roses chez nous.

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Miss Hokusaï

Le Lilas des indes : Arbuste/arbre originaire de l’Asie de l’Est, très florifère il possède une écorce typique très douce et lisse.

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

Le Voyage de Chihiro

Pins : Essentiellement taillés en nuage les pins qu’on voit dans les mangas sont souvent dans les jardins japonais.

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

Les Simpsons

Bonzaï : Ces petits arbres ne sont pas si fréquents dans les œuvres, toutefois tout le monde s’accorde à dire que l’art du bonzaï est un art majeur concernant la flore au même titre que l’hikebana.

Stirax : Arbre ayant une floraison singulière avec ses petites boules blanches, il n’est pas très connu dans nos contrés.

Camphrier : La star de Mon Voisin Totoro après Totoro himself, pouvant faire plus de 30 mètres de haut, il dégage un parfum typique.

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

Les Femmes du Zodiaque

Albizia : Dans Les femmes du zodiaque un chapitre complet leur est dédié. Les fleurs de l’Albizia ont une forme particulière et surtout un parfum enivrant d’une douceur rare.

 

 

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusa

The Garden of Words

Glycine : On en trouve partout en France, il y a la glycine japonica et la chinoise (chinensis) la différence se fait sur le sens dans lequel chacune grimpe à son tuteur. Une dans un sens, l’autre dans l’autre sens !

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusai

Artwork auteur inconnu

On pourrait citer l’arbre à kaki (le plaqueminier) si particulier avec ses fruits oranges vifs qui se cueillent une fois les gelées arrivées. Les fruits sont souvent évoqués séchés, le hoshigaki est une pratique ancestrale dans laquelle les fruits sont enfilés sur une ficelle puis laissés séchés devant la maison (un super article sur ça).

 

 

 

 

manga sankarea anime fleur flower tree nature Tsukasa Hojo minuscule totoro ghibli les femmes du zodiaque miss hokusaLe ginkgo biloba : Il est particulier avec ses feuilles en forme d’éventail, il est connu pour être le seul végétal à avoir résisté aux attaques nucléaires et est donc devenu un symbole de renaissance et de puissance. Il est très utilisé dans l’industrie pharmaceutique avec ses propriétés vasodilatatrices.

Voilà pour cet article un peu particulier qui mélange culture, plantes, forêts et deux ou trois autres choses. J’espère que vous l’aurez lu en entier. Je pense refaire des post dans ce genre sur d’autres sujets comme les jardins plus particulièrement. Si il y a des sujets qui vous intéressent vous pouvez les évoquer en commentaire.

L’Otaku Poitevin

9 réflexions au sujet de « Ambiance florale, le rôle des plantes dans les mangas »

  1. Article très rafraichissant pour l’arrivée du printemps! (enfin, j’espère qu’il arrive, je me gèle, moi).

    C’est vrai que la nature en général a souvent un rôle important, presqu’un personnage en elle-même. On aurait pu parler du langage des fleurs, aussi. Les Japonais en sont assez friands, selon les fleurs que l’on offre (ou que l’on plante), il peut y avoir une signification forte derrière (on le retrouve dans certaines romances).

    Merci pour cet article annonciateur de beau temps! (optimisme..)

    • De rien Lili ! Merci pour ton retour, c’est vrai pour le langage des fleurs j’y avais pensé un moment mais je n’y connais pas grand chose dans ce domaine alors je suis resté sur ma première idée. Le côté médecine douce aussi m’intéressait avec les plantes médicinales, peut être sur un prochain article.

  2. très sympa cet article.
    Quand tu parle manga et plante je pense toute de suite à « Flowers for Seri », un josei de Tomu Ohmi. Non seulement à cause de son titre mais parce que les fleurs y occupent une place importante. Chaque chapitre commence avec une nouvelle fleur. Les fleurs sont omniprésentes dans les shôjo mais dans cette série ça m’avait frappé. Je pense aussi aux manga de Daisuke Igarashi et notamment à « Petite Forêt ». On y découvre de nombreuses plantes japonaises comestibles. Il y a bien sûr « père et fils » qui viens de sortir dont le personnage principal est herboriste ou encore les « Fleurs du passé » avec une fleuriste pour personnage principal.
    C’est vrais de les manga où les plantes jouent un rôle important sont assez nombreux. Et même quand cela ne fait pas parti du scénario, il y en a toujours à un moment ou à un autre.
    Pour compléter ta petite encyclopédie illustré, je pense à une fleur que j’ai vu apparaître plusieurs fois et qui a une symbolique assez forte. Cela m’avait beaucoup frappé dans l’anime « kurozuka » : l’higanbana, une fleure rouge qui fleuri à l’automne (http://bidib.tumblr.com/post/80795710000, l’image n’est pas de super quelité mais cette scéne m’a marqué). On la voit aussi dans le manga « la filles des enfers » et il me semble aussi dans l’anime « Mugen no Jûnin » mais je suis plus très sûre

    • Merci beaucoup pour ces compléments, je savais que tu étais calée niveau végétal ! J’ai regardé cette fleur Higanbana, je ne la connaissais pas du tout et elle claque !! Elle est vraiment jolie ! Je prends note des titres que tu cites plus haut surtout celui de Daisuke Igarashi que j’adore depuis Saru. J’avoue m’être légèrement inspiré pour cet article de l’expo Mangapolis que j’ai pu voir à Poitiers, là, c’était le rôle de la ville, de l’architecture dans les mangas. Le Lézard noir l’a ensuite édité en livre. Je pense peut être faire un article un jour sur les jardins japonais, quand j’aurais le temps et les infos nécessaires.

      • Je me suis fait offrir le livre Mangapolis mais j’ai pas encore pris le temps de le lire (honte à moi !!)
        Igarashi je l’ai découvert avec Sorcières, j’avais trouvé ça très spéciale, mais avec ses autres manga j’ai fini par apprécier. faut que je relise Sorcière maintenant pour voir ^^ Saru je ne l’ai pas encore lu, j’aime pas les gros pavé
        Sinon parmi les titres que tu as cité il y a en a quelques un que j’adore : Je ne suis pas mort figure parmi mes manga préférés et j’adore le film Pompoko (plus que mon voisin Totoro) je le trouve vraiment super ce film. Ils raconte plein de chose tout en étant très drôle

        • N’ayant vu que l’expo je ne sais pas ce que vaut le livre (Mangapolis) mais c’était intéressant à visiter. Pour Igarashi, je n’ai lu que Saru mais j’ai vraiment adhéré à son trait et son style, j’en lirai d’autres pour sûr.

  3. Ping : Amanko et renouveau – Amanko

Commenter, c'est partager