Un certain M.C. Escher

concours7

M.C. Escher source d’inspirationM.C. Escher manga

Maurits Cornelis ESCHER est né le 17 Juin 1898 à Leeuwarden, en Frise (Pays-Bas). Son père est ingénieur hydraulicien. Alors que ses frères ont des cursus scolaires scientifiques, il semble que les seuls points lumineux de ses études secondaires soient les cours de dessins. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne manifeste aucun don pour les mathématiques et la physique ! Très jeune, il reçoit des leçons de menuiserie et l’amour du travail du bois se révéla à lui à cette époque. Un de ses professeurs du lycée d’Arnheim, F.W. Van der Haagen, l’initie à la gravure sur linoléum, contribuant ainsi à développer ses dispositions pour l’art graphique. Le reste de son parcours l’emmène en Italie  ou encore en Suisse et en Belgique avant de retourner aux Pays Bas. Il meurt le 27 Mars 1972 à Laren dans son pays natal.

Pourquoi ce paragraphe sur une personne qui semble être un artiste ? Et bien je vous dirai que déjà cet homme a créé des œuvres incroyables que vous avez peut-être déjà vus. Et comme tous les grands artistes, il est devenu source d’inspiration. C’est donc avec plaisir et grand intérêt que j’ai essayé de retrouver des animes ou mangas s’étant inspirés de cet artiste ; M.C. Escher. Je suis sûr d’en avoir oublié et si vous en avez d’autres en tête je vous demanderai de me les citer en commentaire afin de compléter mes recherches, merci.

 

DIAPORAMA ESCHER

Voilà une toute petite sélection d’œuvres de cet artiste hors norme, je n’ai pas pour but d’analyser ici ses dessins, mais je souhaitais juste vous en montrer quelques uns. Le style particulier du maître est reconnaissable instantanément, les figures architecturales impossibles, le réalisme de ses autoportraits, ou encore ces découpages en « pelure » sont remarquables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Katsuhiro Otomo

Le papa d’Akira a fortement été inspiré par Escher, notamment le célèbre « Hand with reflecting sphere », qu’il a repris à sa sauce. Vous trouverez cette image dans Katsuhiro Otomo Anthology édité chez kana. Certainement l’oeuvre la plus reproduite parmi ses créations.

M.C. Escher mangaM.C. Escher manga

Shintaro Kago

Le célèbre auteur spécialisé dans l’ero guro a fait beaucoup d’illustrations reprenant un concept de Escher. Ce concept je vais l’appeler « l’épluchage ». L’original représente une tête partiellement dessinée, elle est comme si elle avait été épluchée, il manque une bande de peau et de chair sur la tête. Kago qui lui, est un habitué des démembrements, ou encore des écorchures en tout genre a repris ce concept d’épluchage. Kago a-t ’il repris ce concept de manière éclairée, je ne sais pas mais la ressemblance est évidente.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Kentaro Miura

L’auteur de Berserk est un habitué des clins d’œil dans son œuvre, avec un dessin excellent Miura aime mettre dans Berserk des références artistiques. De la Pietà en passant par Jérome Bosh, l’auteur met en avant son amour et sa reconnaissance pour des artistes et des œuvres devenues cultes. Escher n’est pas en reste car ses célèbres constructions impossibles sont elles aussi prise en référence et intégrer les cing gods hand dans ce décor était une très bonne idée. Je vais faire parler les images plutôt que ma plume.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mitsuko Yoshida

M.C. Escher mangaCet artiste présente dans le recueil AX a repris l’œil dessiné par Escher. Moins connu sur le plan médiatique, cet auteur, comme les autres rend hommage à Escher.

 

 

 

Sayonara Zetsubou Senseï

L’auteur est Koji Kumeta, je parlerai de l’anime car n’ayant pas lu le manga je ne sais pas si ces références s’y trouve également. Mais une chose est sûre c’est que cet anime est parfait pour y inclure des œuvres de Escher ! Le côté décalé, loufoque de Sayonara Zetsubou Sensei permet ces références sans qu’on se questionne sur ces images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà, c’est fini pour cette session, si vous avez aimé rien ne vous empêche de commenter ou de partager. Sinon et bien tan pis pour vous !! Comme je les dit plus haut si vous connaissez d’autres œuvres s’inspirant de Escher j’accepte volontiers les commentaires et les rajouterai avec plaisir.

L’Otaku Poitevin

Source : mcescher.frloup.com

Commenter, c'est partager